Prendre en charge vos patients héminégligents en réalité virtuelle

En France, d'après la Haute Autorité de Santé (HAS), l'accident vasculaire cérébral (AVC) est la 1ère cause de handicap acquis chez l'adulte. La prise en charge d’un patient ayant subi un AVC nécessite plusieurs étapes : la rééducation, la réadaptation et la réinsertion.

Illustration provenant du site web du CHU de Nantes

Des travaux neurophysiologiques ont montré que la récupération fonctionnelle du cerveau est améliorée par un traitement rééducatif actif et que des programmes répétitifs et spécifiques permettent d’obtenir une meilleure récupération des fonctions lésées.

La réalité virtuelle vous permet de faire travailler activement vos patients de multiples façons :


Travail en alternance du côté sain et du côté lésé


À travers différents exercices spécifiques, KineQuantum vous permet de faire travailler à votre patient en alternance le membre sain et le membre lésé à travers des jeux ludiques et motivants.

Vous pourrez ainsi lui faire travailler ses membres supérieurs ou bien solliciter ses transferts d'appui latéraux en environnement statique et en environnement dynamique. Vous pourrez même le faire travailler en station unipodale.

Par exemple, KineQuantum vous propose un exercice dans lequel votre patient incarne un gardien de but. Il devra transférer son poids de gauche à droite afin d'arrêter à deux mains les ballons tirés vers lui.



Travail de l'exploration de l'espace


Nous avons également spécifiquement conçus des exercices de travail d'exploration pour permettre à vos patients de solliciter leur côté lésé.

Ainsi, nous avons par exemple un exercice de proprioception du membre supérieur sur le principe du jeu de tape-taupe, permettant au patient d'explorer l'espace de manière simple à travers un mouvement de frappe verticale descendante ou encore une adaptation en réalité virtuelle de l'orthèse de Bon-Saint-Côme, qui combine un travail de l'orientation active du tronc et une tâche d'exploration visuo-spaciale ayant démontré son efficacité sur la correction de l'héminégligence.


Travail en symétrie

D'autres exercices, permettent le travail en symétrie du membre sain et du membre lésé pour faire jouer la plasticité cérébrale de votre patient.

Ainsi, nous proposons un exercice dans lequel votre patient incarne un oiseau et doit battre simultanément des deux ailes (ses bras en abduction et en adduction dans le plan frontal) pour voler et passer au travers d'arceaux.


Tous ces exercices sont entièrement paramétrables et s'adaptent ainsi aux capacités de vos patients.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur nos 60 exercices de bilan et de rééducation fonctionnelle, n'hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous pour une démonstration gratuite dans votre cabinet, votre centre, votre clinique ou votre hôpital.




Références

  1. L. Wiart, A. B. Saint Come, X. Debelleix, H. Petit, P. A. Joseph, J. M. Mazaux et M. Barat, “Unilateral neglect syndrome rehabilitation by trunk rotation and scanning training”, Archives of physical medicine and rehabilitation, t. 78, no 4, p. 424-429, 1997.

  2. M. de Sèze, L. Wiart, A. Bon-Saint-Come, X. Debelleix, M. de Sèze, P.-A. Joseph, J.-M. Mazaux et M. Barat, “Rehabilitation of postural disturbances of hemiplegic patients by using trunk control retraining during exploratory exercises”, Archives of physical medicine and rehabilitation, t. 82, no 6, p. 793-800, 2001.

  3. G. Verheyden, L. Vereeck, S. Truijen, M. Troch, I. Herregodts, C. Lafosse, A. Nieuwboer et W. De Weerdt, “Trunk performance after stroke and the relationship with balance, gait and functional ability”, Clinical rehabilitation, t. 20, no 5, p. 451-458, 2006.

  4. J. W. Jutai, S. K. Bhogal, N. C. Foley, M. Bayley, R. W. Teasell et M. R. Speechley, “Treatment of visual perceptual disorders post stroke”, Topics in Stroke Rehabilitation, t. 10, no 2, p. 77-106, 2003.

  5. D. Corbetta, F. Imeri et R. Gatti, “Rehabilitation that incorporates virtual reality is more effective than standard rehabilitation for improving walking speed, balance and mobility after stroke : a systematic review”, Journal of physiotherapy, t. 61, no 3, p. 117-124, 2015.

  6. I. V. Bonan, K Hubeaux, M. Gellez-Leman, J. Guichard, E Vicaut et A. Yelnik, “Influence of subjective visual vertical misperception on balance recovery after stroke”, Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, t. 78, no 1, p. 49-55, 2007.

  7. D. Jack, R. Boian, A. S. Merians, M. Tremaine, G. C. Burdea, S. V. Adamovich, M. Recce et H. Poizner, “Virtual reality-enhanced stroke rehabilitation”, IEEE transactions on neural systems and rehabilitation engineering, t. 9, no 3, p. 308-318, 2001.

  8. K. Laver, S. George, S. Thomas, J. E. Deutsch et M. Crotty, “Virtual reality for stroke rehabilitation”, Stroke, t. 43, no 2, e20-e21, 2012.


349 vues

KineQuantum est un Dispositif Médical de Classe I. Lire attentivement la notice. Fabricant : KineQuantum SAS

© 2020 - KineQuantum SAS