Télésoin & kinés : infos pratiques

Le 16 avril, par un arrêté complétant celui du 23 mars dernier, Olivier Veran, Ministre des Solidarités et de la Santé a élargi le télésoin à la profession des masseurs-kinésithérapeutes. Dans le contexte épidémique actuel, la HAS a d’ailleurs recommandé la poursuite du déploiement de la télésanté. L’objectif de cet article est de vous fournir des informations sur la mise en place concrète du télésoin sous forme de questions/réponses.


À partir de quand puis-je effectuer des téléconsultations ?

Les kinés sont d’ores et déjà autorisés à recourir au télésoin avec leurs patients. Vous pouvez donc commencer dès aujourd’hui.

Quelles règles respecter pour mettre en place le télésoin ?

Voici quelques règles à avoir en tête avant de vous lancer :

  • Les actes doivent obligatoirement être réalisés en vidéo transmission. Une consultation par téléphone ne pourra pas donner suite à la facturation du soin.

  • Pour les téléconsultations avec des patients mineurs, la présence d’un représentant légale est obligatoire.

  • Pour les téléconsultations avec des patients ayant une perte d’autonomie, la présence d’un proche aidant est fortement conseillée.

Quel moyen technologique utiliser pour réaliser mes séances ?

Tant qu’il n’y a pas de transferts de documents médicaux, aucune plateforme n’est nécessaire. Vous pouvez donc tout à fait utiliser des solutions « grands publics » comme Skype, Whatsapp ou Facetime.

Attention, si vous échangez des documents, il est en revanche obligatoire de passer par une plateforme dite « sécurisée ».

Il y a plus de 180 plateforme disponibles. Ces plateformes, conçues pour les téléconsultations, vous faciliteront également la prise de rendez-vous. En cliquant ici, vous retrouverez la liste de ces plateformes avec leur notation officielle par le gouvernement.

Avec quels patients puis-je réaliser une séance de télésoin ?

Des conditions préalables sont nécessaires avant de pouvoir mettre en place le télésoin.

Il est obligatoire d’avoir déjà réalisé une séance physique avec son patient avant de recourir au télésoin. Pour vos patients « habituels », cela ne devrait pas poser de problème car cette séance a souvent été réalisée avant le confinement.

En revanche, pour tout nouveau patient une 1ère séance à domicile ou dans un établissement de santé est nécessaire avant de pouvoir réaliser des consultations par vidéotransmission.

Quels actes puis-je effectuer en télésoin ?

Une grande partie des actes habituels est autorisée en télésoin : orthopédie, rhumatologie, kiné respiratoire, neurologie …


Voici la liste des actes autorisés :

En revanche les bilans et les renouvellements de bilan sont exclus. Ils ne sont pas autorisés en consultation dématérialisée.

Notez également que si vous considérez que la mise en œuvre du télésoin présente un risque pour le patient (risque de chute ou de décompensation respiratoire par exemple), vous ne devez pas le mettre en place et essayer de trouver une alternative.

Comment coter mes actes en télésoin ?

C’est très simple, il vous suffit d’appliquer la même nomenclature qu'habituellement, les cotations ne sont pas modifiées. Vous retrouverez le détail des cotations dans le tableau ci-dessus.

Comment facturer mon patient en télésoin ?

L'une des nouveautés du télésoin est que vos patients sont remboursés à 100% par l’assurance maladie.

Il est conseillé de privilégier le tiers-payant pour faciliter les remboursements mais les autres types de règlement sont toujours possibles : virement bancaire, paiement en ligne par CB, chèque, …

Pour vos patients réguliers, vous disposez a priori de toutes les informations nécessaires pour le Tiers-payant. Pour les nouveaux patients, vous pourrez vous rendre sur le site

AmeliPro dans la section « infos patients » pour trouver toutes les données nécessaires (ADRi).

Dans votre logiciel pro, il faudra cocher la case « soin particulier exonéré » puis réaliser une facturation dégradée.

Jusqu’à quand puis-je réaliser des téléconsultations ?

L’arrêté précise que le télésoin est uniquement prévu pour la durée de l’état d’urgence sanitaire actuel.


Suis-je obligé de proposer le télésoin à mes patients ?


Absolument pas, le choix vous appartient.


Comment informer mes patients que je dispose du télésoin ?


Si vous souscrivez à une plateforme sécurisée, vous pourrez les informer automatiquement via celle-ci. Sinon, vous pouvez bien sur les appeler ou leur envoyer un e-mail.


Voici par exemple un modèle d’email :


Chère patiente, cher patient,


J’ai le plaisir de vous annoncer que je propose désormais des consultations vidéo [par SKYPE/WHATSAPP/FACETIME ou sur NOM DE LA PLATEFORME]. Ce service est accessible depuis votre smartphone ou votre ordinateur et vous permet de me consulter à distance.

Pour prendre rendez-vous, vous pouvez simplement [réserver un créneau sur NOM DE LA PLATEFORME / me contactez par téléphone au 06 XX XX XX XX].


En espérant que ce nouveau service facilitera nos échanges.


Nous espérons que cet article vous sera utile et vous permettra d’y voir plus clair. Prenez soin de vous.

Pour consulter l’arrêté complet cliquez ici.

18 vues

KineQuantum est un Dispositif Médical de Classe I. Lire attentivement la notice. Fabricant : KineQuantum SAS

© 2020 - KineQuantum SAS